Suivre les INITIÉS à la hausse et à la baisse

arrow

Et vous, comment allez-vous utiliser les calmes plats avant les tempêtes pour vous lancer en bourse ou pour améliorer votre performance? Imaginez-vous dans 3 ans et dites-moi comment VOTRE VIE a changé grâce à tout ça!

Répondez dans les commentaires ci-dessous et je vous envoie cette vidéo à télécharger pour la regarder quand vous voulez!

341 Commentaires

Cancel reply

* Indique les champs obligatoires

  • Romuald

    Répondre Répondre 26/09/2014

    ça m’a motivé pour la suite, j’espère pouvoir arrondir les fins de moi ..

  • Xavier

    Répondre Répondre 26/09/2014

    Salut Ben,

    Bravo pour cette présentation;
    Le concept est effectivement très simple et me paraît très pertinent.
    J’ai moi même trade qelques valeurs sur une base de news explosive
    que peu de gens avait interpêté ou valorisé à leur juste valeur:
    info sur france inter de la signature à l’assemblé des attributions des marchés de l’eau en france!!!!
    Les deux sociétés récipiendaires ont vu leurs cours de bourse en forte hausse sur plusieurs
    années….mais comme tu le dis très justement ce type de news est rarissime ou trop tardive.

    Ton principe m’inspire de plus en plus , impatient de connaître la suite de la mise en place
    concrète avec notament la détection du début des hausses.
    Ton principe pourrait également s’appliquer aux baisses moyennant une petite adaptation;
    Le cour actuel de l’or en baisse en est un bon exemple.

    Je reste persuadé qu’il ne sert à rien de diluer le portefeuille dans de multiples support
    mais qu’il faille plutôt selectionner les supports avec soins et effectivement comme tu le dis mettre en place systématiquement une gestion des pertes (stop loss) en cas d’inversion.
    As tu automatisé la gestion des stop loss avec une trend line ou autre ? ou le fait tu manuellement ?

    Je gère des projets de développement de produits industriels depuis plusieurs années:la phase cruciale de tout projet est la phase initiale qui doit définir précisément les objectifs, les moyens les délais les résutats attendus et à quel prix.
    Il est navrant de constater que trop souvent des projets sont lancé avec une feuille de route approximative
    ce qui conduit à l’échec total ou partiel du projet.
    D’ou je partage pleinement ton analyse dans l’importance du choix initial des opportunités.

    à très bientôt

    Xavier

  • Jean-Pierre

    Répondre Répondre 26/09/2014

    Bonjour,
    Très intéressant votre exposé! Cela donne envie de connaître la suite. Cependant, je sais que la bourse est quand même réservée à une certaine catégorie de personnes, c’est-à-dire à celles et ceux qui disposent d’un capital. Je ne fais, malheureusement, pas partie de cette catégorie, ma retraite étant trop faible. Alors si vous avez la solution pour commencer avec quelques dizaines d’euros, je suis preneur.
    Cordialement.

    J-P.

  • Ben de Bourse Ensemble

    Répondre Répondre 26/09/2014

    Quelques dizaines d’euros sont trop justes pour pouvoir démarrer, peu importe l’approche vraiment. La solution est simple: il faut d’abord passer par une étape d’épargne AVANT de pouvoir investir. Ensuite les deux doivent être fait en parallèle: continuer à épargner pour réinjecter de plus en plus de cash dans l’investissement et les marchés financiers.

    Et l’étape d’épargne passe par l’élaboration d’un budget solide pour planifier ses revenus, ses dépenses et son épargne. Ensuite, il faut « se payer en premier », c’est-à-dire mettre l’épargne de côté tout de suite une fois les revenus perçus, puis payer ses dépenses. Le dernier maillon de la chaine est une bonne discipline pour tenir son budget. Compétence primordiale pour réussir en bourse aussi 😉

    En tout cas, rien n’empêche de commencer à se former le plus rapidement possible, et même pendant la phase d’épargne pour justement attaquer par la suite dans de bien meilleures conditions!

    Bon courage Jean-Pierre! Il n’y a pas d’âge pour y a arriver.

  • Thierry_D

    Répondre Répondre 26/09/2014

    Bonjour. Intéressant. Votre méthode est la même que celle de Cédric.F sauf que lui a une 3 eme condition préalable avant le calme et la tempête. Oui je pense que ça fonctionne. Encore faut-il savoir bien positionner son stop loss et ne pas prendre ses gains trop tôt. Si la méthode est aussi pertinente, pourquoi alors ne pas utiliser l’effet de levier pour gagner bien plus que 67% annuel ? Moi je trade depuis plus de 10 ans, j’utilise une des techniques d’Alexander Elder que vous citez dans la video précédente, et depuis peu une technique de scalping de Stephane Ceaux Dutheil….sinon j’ai mis en place mes propres méthodes également….le plus important, ce n’est pas la méthode, mais la discipline. J’ai également plus de 10000 heures à mon actif et c’est nécessaire pour devenir un bon trader. J’apprends tous les jours de mes erreurs. Si vous êtes débutants alors oui vous pouvez faire confiance à BEN, sa méthode est solide et la formation qu’il propose va vous faire gagner beaucoup de temps, je crois. Bonne réussite . Thierry_D

  • Ben de Bourse Ensemble

    Répondre Répondre 26/09/2014

    Ouah!!! Merci Thierry! Ça, c’est un commentaire qui me fait ultra plaisir! Surtout provenant de quelqu’un qui semble expérimenté aussi.

    Je connais Cédric, mais pas ces formations ni sa méthode exactement. Comme je le dis dans cette vidéo, je ne suis pas le seul à savoir profiter de ces phénomènes de marché. Il y a certainement différentes variantes pour les détecter concrètement aussi.

    60-70% de performance en un an dans mon cas, c’était sans effet de levier et effectivement possible de faire encore plus avec l’effet de levier 😉

    Mais pas seulement… je ne préfère pas vraiment parler de levier dans ces vidéos car c’est un outil que je déconseille fortement à tous les débutants et même les personnes un peu plus expérimentées. Mais tu as tout à fait raison!

    Pour la discipline et la méthode, j’ai toujours considéré qu’elles étaient liées. En bourse comme dans de nombreux autres domaines: il est plus facile d’être discipliné avec une bonne méthode, claire, bien structurée, progressive et qui montre des résultats. Un exemple tout bête, les méthodes de fitness, style Tony Horton, etc. Il sera plus aisé de se lever tôt le matin et de se focaliser avec une bonne méthode qui marche, qu’avec une mauvaise méthode.

    En tout cas, bonne réussite à toi aussi!

  • Thierry_D

    Répondre Répondre 26/09/2014

    Je constate que tu es très réactif. A peine posté mon commentaire que j’avais déjà une réponse. La réactivité est également à mon sens une qualité utile pour devenir un bon trader. La rigueur aussi est nécessaire, et là, je n’ai pas de doute, n’importe qui peut constater à travers ton blog que tu es une personne rigoureuse et disciplinée. Je profite de cette tribune pour expliquer une anecdote qui pourra être utile aux traders débutants ou aux traders qui connaissent des hauts et des bas. En 2008, je commençais à bien performer sur les marchés, j’ai réalisé plusieurs journées à 18000 eur de gain et là, la cupidité m’a envahi. J’étais persuadé avoir atteint le St Graal à travers une stratégie de trading discrétionnaire que j’avais personnellement mise en place. Et là, catastrophe, je mise des montants de plus en plus élevés avec des effets de levier de plus en plus hauts aussi, et je pars en vacances en positionnant un stop loss à 14 points, ce qui me laissait dire que vu la volatilité du moment, si mon scénario n’était pas le bon alors pas grave je perdais une partie raisonnable de mon capital. Et bien là , stupeur quelques jours plus tard, je n’ai pas d’accès internet et je lis dans les journaux à l’étranger que la bourse à dévisser. Je ne m’inquiète pas outre mesure pensant que mon stop de sécurité s’est déclenché. Puis je reviens en France pour poursuivre mes vacances et je me rend compte que mon stop n’a pas été touché à 1 point près. Du coup ma moins value latente est élevée à -60000 eur, et là je commet une erreur de débutant, je rentre en mode espoir et je pyramide en plus ma position ….Au retour de vacance ma perte était de 120000 eur. Comme quoi, la rigueur, la gestion de la taille de position, le money management (tous ces principes que Ben enseigne sur son Blog )sont essentiels en bourse et que l’humilité doit être un comportement de chaque instant. Mais bon, comme l’a si bien écrit Marc Fiorentino dans son roman : un trader ne meurt jamais…j’ai appris de cette grosse erreur et jamais je ne me suis découragé…je poursuis la bourse avec la même passion et je sais que ma persevérance va payer. Tout ça pour dire aux débutants qu’il ne faut pas se décourager à la première perte, il faut poursuivre l’aventure et respecter sa méthode et sa check-list d’avant bourse à la lettre. A 1 point près, mon stop se serait déclenché…bref, on ne part pas en vacance sans solder ses positions. Que cette anecdote vous permet de commencer ou de poursuivre la bourse en toute humilité. Bien à Vous.

  • Ben de Bourse Ensemble

    Répondre Répondre 26/09/2014

    Je dis merci encore ou à un moment on arrête? 🙂

    Un très bon partage d’expérience Thierry! Je suis néanmoins triste de lire une telle déconvenue.

    L’humilité est moins un problème pour les purs débutants… mais il arrive très vite! Il est très dur de garder la tête sur les épaules qu’on gagne beaucoup et / ou régulièrement. On se persuade très vite qu’on est un génie et le meilleur. La descente aux enfers n’est plus très loin. Il suffit de lire les histoires de Jesse Livermore, Nicolas Darvas et de nombreux autres pour s’en convaincre.

    Pour rebondir sur tes bonnes consignes pour les débutants, suivre la méthode et la check-list à la lettre est essentiel. Et c’est d’autant plus facile à faire si on a confiance en la méthode et qu’elle montre rapidement qu’elle fonctionne.

  • Alexandre

    Répondre Répondre 26/07/2015

    Bonjour j’ai hâté de voir la vidéo 3 car cela confirme ce que je pensais des News et qu’un fois qu’on est au courant les gros sortent après et comme